Royaumes Renaissants

De Wiki officiel de Renaissance Kingdoms

Présentation officielle

Sorti en octobre 2004 en français, Les Royaumes Renaissants est un jeu en ligne gratuit et multijoueur. A la fois jeu de rôle, de gestion, de stratégie et de politique, il immerge le joueur dans l'Europe Occidentale de la fin du Moyen Age. Vous devez vous distinguer parmi vos pairs, si vous désirez accéder au sommet de la pyramide, par la ruse, le charisme, l'argent ou la force. Différents moyens sont possibles: vous pouvez convaincre vos amis de vous suivre dans une révolution furieuse, vous pouvez, plus discrètement, tenter d'influencer la politique par votre argent ou par votre lobbying, ou vous pouvez, sans vergogne, collaborer avec l'autorité en place pour vous tailler une part du gâteau.



Présentation personnelle

Les Royaumes Renaissants est un jeu demandant une implication personnelle sans laquelle il est impossible d'y prendre du plaisir, à moins bien sûr d'aimer s'occuper d'un personnage comme on s'occuperait d'un tamagoshi.

Il est possible d'y occuper de très nombreuses fonctions (de brigand à duc, de moine à cardinal, de soldat à capitaine, en passant par médecin, chanteur, tavernier, chevalier, marchand ambulant, etc...) qui peuvent être aussi bien ingame que roleplay.

Il n'est pas ici question de faire la course aux niveaux, d'une part parce que vous ne pourrez jamais rattraper les plus anciens, d'autre part parce que cela ne vous donnera quasiment aucun avantage pour accéder à 95% des fonctions existantes, et enfin parce que passer d'un niveau à un autre peut demander énormément de temps...

L'interactivité permise est d'un haut niveau, et elle est souvent vitale pour la survie d'un village, d'un duché et même d'un royaume. La production des produits et des aliments nécessite un travail commun, la guerre encore plus, et la religion également.

De très nombreuses possibilités existent: voyager à travers une quinzaine de royaumes minimum et visiter presque de 300 villages, rencontrer plus de 150 000 autres personnes, fonder une confrérie, répandre l'hérésie ou au contraire partir en croisade contre elle, rassembler des milliers de personnes derrière une politique commune, renverser le pouvoir à travers monts et vaux, devenir très riche ou au contraire vivre en tant que vagabond, etc... Toutes les portes sont ouvertes! Il ne reste qu'à les franchir.



Sommaire