Médecin

De Wiki officiel de Renaissance Kingdoms
Révision datée du 14 juillet 2021 à 12:16 par Theodule (discussion | contributions) (Correction lien)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)

Un personnage de niveau ≥ 100 ayant choisit la voie mineure de la Science (appelée voie de la Médecine) peut devenir médecin.

Le cabinet médical

Pour exercer, un médecin doit construire son cabinet médical. Il doit se rendre dans "Ma propriété" pour construire son cabinet médical en échange de 250 écus.

Où que l'on soit, le cabinet médical est construit dans le village où l'on réside. Il est donc possible de le construire quand on est sur les chemins ou dans un autre village, par contre cela n'est pas possible quand on est sur un bateau.

Il est bien entendu nécessaire d'être présent dans le village où se trouve son cabinet médical pour recevoir des patients en consultation et pour préparer des potions et des essences curatives.

Les consultations

Pour le médecin, ouvrir son cabinet aux consultations est une action qui prend une journée.

Pendant cette journée, le médecin peut faire jusqu'à 12 consultations, chacune durant 2 heures (de 4h à 6h, de 6h à 8h, etc...).

Il existe deux types de consultations:

Le médecin détermine:

Attention, pour effectuer une consultation poussée, le médecin consomme une fleur de Pavot Blanc (qui doit se trouver dans sa propriété: si le médecin n'en a pas au moment de la consultation, celle-ci n'a pas lieu et le médecin n'est évidemment pas payé).

Attention, un personnage dont la santé indique "Vous vous sentez solide comme un roc" (aucune crise de maladie et aucun symptôme) pourra être reçu en consultation mais il récupèrera ses écus après et le médecin ne sera évidemment pas payé.

Les autres personnages pourront demander rendez-vous pour une consultation en se rendant au marché du village.

Le diagnostic

Pour voir le résultat de la consultation et rendre son diagnostic, le médecin doit se rendre dans son cabinet médical (onglet "Mes consultations" de la page "Ma propriété"). Pour rendre son diagnostic, il doit écrire un message sous le rapport de consultation. Le patient n'a accès qu'au message qu'écrira le médecin: il ne verra ni les différents symptômes identifiés ni le code d'Hildegarde de la ou des maladies calculé lors de la consultation poussée. Pour accéder au diagnostic que lui délivrera le médecin, le patient devra cliquer sur l'événement lui notifiant la fin de la consultation.

Consultation normale

Le médecin a connaissance du tableau symptomatologique de son patient, c'est-à-dire les symptômes qui l'affligent ainsi que leur intensité (par exemple, il sait que le malade subit une fièvre de niveau 4 et des courbatures de niveau 8):

  • Si le patient est frappé par plusieurs maladies, une consultation normale ne permet que d'en voir les effets cumulés au moment d'une crise.
  • Si le patient est atteint d'une maladie, mais n'est affligé d'aucun symptôme (parce que la maladie est en train d'incuber ou hors crise) une consultation normale ne donnera rien.

Une consultation normale est idéale lorsque l'objectif du patient est uniquement d'obtenir du médecin une potion qui soignera seulement les symptômes et annulera donc les effets d'une crise.

Consultation poussée

Le médecin a connaissance du tableau symptomatologique du patient, comme pour une consultation normale, mais il pourra identifier la ou les maladies frappant son patient, sous forme d'une série de chiffres appelée code de Hildegarde. A partir du code d'Hildegarde, le médecin peut fabriquer l'essence curative permettant à la fois de prévenir et de guérir la maladie.

Exemple de diagnostic

Diagnostic.png

Fabriquer des potions

Une potion est un remède simple qui vise à guérir de façon temporaire un ou plusieurs symptômes d'une maladie.

Seuls les médecins peuvent fabriquer des potions simples:

  • maîtrise à 100% de la botanique obligatoire
  • on peut fabriquer jusqu'à 20 potions du même type en une journée
  • autant de simples nécessaires que de potions voulues
  • cette activité prend une journée, on ne peut donc pas travailler ailleurs en même temps
  • obligation de mettre une description sur l'étiquette de la potions

Attention, les simples nécessaires à la fabrication de la potion doivent se trouver dans l'inventaire du personnage et non dans l'inventaire de la propriété.

Pour lire l'étiquette d'une potion ou d'une essence curative, il suffit de passer le pointeur de la souris sur l'intitulé (que ce soit sur le marché ou dans un inventaire). Si votre personnage possède les connaissances nécessaires, c'est également ainsi que vous pourrez connaître les effets d'une potion.
Exemple: Potions.png

Quand votre personnage utilise une potion, celle-ci guérit un ou plusieurs symptômes pendant 24 heures.

Attention, si votre personnage a un niveau de fièvre de 4 et qu'il prend une potion qui soigne un niveau de fièvre de 5, la dose étant trop forte pour son organisme le point en trop se transformera en malus et votre personnage sera affligé d'une fièvre de niveau 1 pendant 24 heures, sans qu'il soit possible de corriger ce malus par l'ingestion d'une autre potion. Nous parlons bien ici de 24 heures réelles, et non pas "jusqu'au prochain passage de journée". S'il prend une potion à 16 heures, il bénéficiera (ou subira) de ses effets jusqu'à 16 heures le lendemain.

Mélanger des potions

Tout le monde peut mélanger un nombre illimité de potions pour en additionner les effets, et obtenir ainsi une potion un peu plus complexe:

  • aller dans l'inventaire de votre personnage
  • cliquer sur la petite main pour utiliser la potion
  • choisir de la mélanger à une autre

Vous arrivez alors dans un laboratoire où vous voyez toutes les potions présentes dans l'inventaire de votre personnage. Il vous suffit de faire glisser celles que vous voulez mélanger dans la grande fiole pour obtenir une nouvelle potion dont vous choisirez vous-même l'étiquette.

Si votre personnage possède les connaissances nécessaires, vous connaitrez immédiatement les effets de cette potion. Tant que vous n'avez pas cliqué sur "Mélanger", vous pouvez annuler l'opération.

Laboratoire.png

Fabriquer des essences curatives

Pour guérir ou prévenir une maladie, ingérer une essence curative spécialement conçue contre cette maladie est indispensable. La fabrication d'un tel remède se fait en plusieurs étapes:

Étude du Code de Hildegarde

Après avoir effectué une consultation poussée sur un patient, le médecin peut étudier le code de Hildegarde correspondant à la maladie du patient:

L'étude du code de Hildegarde d'une maladie permet d'identifier d'autres codes chiffrés, au nombre de 5 par maladie, et qui correspondent aux 5 déséquilibres provoqués par la maladie:

  • le déséquilibre bilieux
  • le déséquilibre atrabilaire
  • le déséquilibre flegmatique
  • le déséquilibre sanguin
  • le déséquilibre spirituel

Une fois ces 5 Déséquilibres révélés par l'étude du code de Hildegarde, le médecin obtient la recette de l'essence curative correspondant à la maladie.

Fabrication de l'essence curative

Fabriquer une essence curative:

La recette de l'essence curative apparait en effet sous la forme de 5 chiffres, chacun correspondant à un symptôme, dans l'ordre suivant :

  • Chiffre 1: Fièvre
  • Chiffre 2: Fatigue
  • Chiffre 3: Troubles respiratoires
  • Chiffre 4: Courbatures
  • Chiffre 5: Maux de tête

Exemple:

  • Code de Hildegarde: 0-0-7-3-5
  • Utiliser des potions dont la somme des effets devra pouvoir soigner
    • 0 de fièvre
    • 0 de fatigue
    • 7 de troubles respiratoires
    • 3 de courbatures
    • 5 de maux de têtes

Ces valeurs doivent être strictement respectées ou cette essence curative n'aura strictement aucun effet. Cependant, prendre une essence curative sans en avoir besoin n'a aucun effet négatif, contrairement aux potions. Et l'essence curative prévient la maladie concernée en plus de la guérir.

Copier une recette

Un médecin peut se procurer une essence curative qu'il n'a pas fabriquée lui-même afin de l'étudier:

Ce code de Hildegarde peut être étudié par le médecin comme celui d'une maladie afin de copier la recette de l'essence curative en question. Cette méthode est plus facile que l'étude du Code de Hildegarde d'une maladie découvert lors d'une consultation poussée.



Sommaire